EXCESS

 

Melinda Perles « Nous vivons dans une société, un monde, une aire remplie de contradictions. D’un côté cette société n’est ni plus ni moins une dictature à peine cachée. Les humains deviennent petit à petit des robots qui suivent le même chemin, qui se rechargent avec des compléments chimiques qu’on leur donne, qui se crée des manques, des besoins, des limites.

Tout est dans le paraître. Il est important de se fondre dans la masse, de suivre une mode, de se comporter d’une certaine manière…La manière adéquate pour ne pas se faire juger, ni rejeter. Se fondre dans la masse provoque souvent et contradictoirement une individualité et pousse vers ce sentiment d’être seul malgré le monde alentours.

Interdiction de franchir cette limite, cette barrière, cette porte ou les rêves et notre vie réelle s’entremêlent. Ou nos besoins indubitables d’humains, d’êtres de la terre, pourraient trouver satisfactions, compréhensions, libérations.

Et d’un autre côté, nous recherchons à tâtons dans tout ce brouhaha, cette agitation moderne, un semblant de réconfort, de calme, de bien-être au naturel, de liberté en s’échappant régulièrement du quotidien à travers les voyages par exemple...Voyager oui, mais le plus loin sera le mieux ! pour que le dépaysement soit total , pour se vider la tête, pour ne plus penser à tout ce stress , et ce quotidien qui fait qu’on organise très vite un autre voyage quelques mois après, pour pouvoir tenir moralement.  Mais depuis quand avons-nous besoin de partir loin pour être heureux, épanouis, libres ?

La reconnexion avec soi et nos propres besoins est maintenant vitale. Petit à petit un mouvement se met en place, une prise de conscience sur l’écoute de soi, sur notre vraie nature et sur tout ce qui nous entoure est en plein essor contradictoirement avec ce mouvement sociétal. Nous comprenons l’enjeu de se remettre en question, de se remettre sur le bon chemin et de se (re)connaitre  en décidant de s’écouter et d’oser le changement. Oser l’inconnu car il est bon d’être perdu dans la bonne direction.

Alors nous comprenons que des milliers de remèdes à nos maux se trouvent déjà dans la nature, qu’ils se trouvent dans ce qui nous entourent mais en nous-mêmes également. La reconnexion avec la nature est donc importante oui, mais l’équilibre entre notre essence et les besoins tangibles liées à notre époque l’est tout autant. Alors comment ne pas perdre pied et ne pas partir dans l’extrême ?

A travers cette nouvelle création qui fera émerger des réflexions sur ce que nous sommes, sur ce que nous voulons, sur ce que nous vivons, je viserai à répondre à cette question. »

 

Melinda Perles 

Ce duo féminin mélangeant danse contemporaine et tribale, représentera cette dualité que nous avons tous en nous-même. Tiraillées entre le superficiel et le naturel à son état pur, entre l’envie d’appartenance en suivant les codes et les tendances sociétales et le besoin d’être en harmonie avec soi-même en devant parfois et contradictoirement se démarquer des autres. Les protagonistes vivront une véritable transformation et une renaissance tout au long du spectacle pour trouver cet équilibre entre les besoins matériels de notre époque et la reconnexion avec leur vraie nature. 

 

Danseuses :

EVA JULLIERE

 

Eva débute la danse à son adolescence, au Conservatoire Régional de Metz.

Elle enrichira sa pratique grâce aux danses latines et danse contemporaine qu’elle travaillera rigoureusement.

 

Après une licence en Langues Etrangères Appliquées, elle décide de partir à Montpellier où elle suivra un double cursus : Scène et formation EAT Contemporain (qu’elle obtient en 2015) à EPSEdanse, chez Anne-Marie Porras.

 

Elle intègre par la suite le ballet junior N.I.D (Nouveaux Interprètes Danseurs) avec lequel elle part à New York pour enrichir ses compétences et connaissances, durant 3 semaines intensives. Elle prendra notamment des masters class avec la Compagnie Martha Graham pendant cette période.

 

Danseuse en perpétuel recherche de nouvelles expériences, elle s’intéresse progressivement au hip-hop, à la danse théâtre et particulièrement au floor work ; qui vont lui permettre de mélanger les différents styles, matières et énergies pour enrichir sa gestuelle et ses propositions artistiques.

 

Chaque rencontre et chaque expérience lui permettent de trouver son inspiration et de voir la danse comme un art pluridisciplinaire.

C’est par ce biais qu’elle fera la rencontre de Florence Bernad, au printemps 2018 et qu’elle intégrera sa Compagnie pour la pièce « For love », dans un rôle qui mélange danse et théâtre.

Par la suite, elle intègrera également la Compagnie de Didier Théron dans une reprise de « Shanghai Boléro », pour le festival Contre-Courant à Avignon.  

 

En septembre 2018, elle est engagée en tant que danseuse interprète dans la Cie Resulto pour accompagner Melinda Perles dans la création "EXCESS" 



MELINDA PERLES 

 

Fondatrice, metteuse en scène, interprète , danseuse et chorégraphe de la Cie Resulto . 

 

Voir dans la rubrique " Melinda Perles et Cie Resulto"